Education dans les services

Informations sur les activités d’éducation thérapeutique développées dans les différents services du CHRU de Besançon, sous forme de programmes ou hors programmes

Centre d'évaluation et de traitement de la douleur
  • Education des patients souffrant de rachialgies chroniques

    Objectifs

    Exprimer les difficultés ressenties au quotidien,
    Mieux connaitre le mécanisme de la douleur, les facteurs qui l’influencent, le traitement antalgique
    Faire le lien entre tensions physiques et tensions psychiques
    Ressentir le bienfait du mouvement, de la détente et lutter contre la kinésiophobie
    Partager son expérience avec d’autres personnes et bénéficier d’un soutien réciproque

    Population cible

    Patients ayant des rachialgies suivis au CETD et :
    – présentant des difficultés d’adaptation à leur douleur et leur handicap
    – ayant des difficultés pour exprimer leurs émotions
    – ressentant le besoin d’échanger avec d’autres patients

    Démarche

    Bilan initial partagé réalisé en individuel par une infirmière
    5 séances collectives sont proposées :
    – séance d’expression
    – atelier kiné (principes de la rééducation posturale Globale)
    – atelier sophrologie
    – atelier médicament, atelier toucher-massage, atelier de rappel avec le kiné
    – atelier affirmation de soi avec jeux de rôle
    Suivi individuel par médecin et IDE, 1 séance collective d’évaluation 3 mois plus tard
    Courrier de synthèse adressé au médecin traitant et au kiné du patient.

    Equipe

    Une équipe composée d’un médecin, 3 infirmières, 1 kinésithérapeute, 1 psychologue

    Coordinateur

    Dr Véronique PICCAND

Médecine physique et réadaptation
  • Education des patients à l’auto-sondage urinaire

    Objectifs

    Permettre aux patients d’acquérir les compétences nécessaires en terme d’auto-soins

    Population cible

    Patient ayant eu un traumatisme ou ayant une pathologie neurologique dégénérative, nécessitant d’avoir recours à l’auto sondage urinaire

    Démarche

    Séances individuelles
    Suivi téléphonique à la demande

    Equipe

    Delphine MARGUET (IDE)

    Service de réadaptation physique, niveau 0, Hôpital jean Minjoz

Neurologie
  • Education thérapeutique des patients atteints de Parkinson

    Objectifs

    Activité d’éducation ciblée

    Mise en place du Centre Expert Parkinson (CEP) au Département de Neurologie du CHRU de Besançon depuis 2015, comprenant une activité d’éducation thérapeutique.

    Population cible

    Patients atteints de Maladie de Parkinson, syndrome parkinsonien, aidants

    Démarche

    – permettre au patient d’exprimer son vécu, ses difficultés avec sa maladie, son traitement
    – l’orienter, selon ses besoins, vers d’autres acteurs du secteur médico-social (kinésithérapeute, orthophoniste, psychologue, assistante sociale, Association FC Parkinson…)

    Equipe

    MMe BARDOT, IDE, propose un accompagnement personnalisé des patients et des aidants par des consultations infirmières, intermédiaires aux consultations du neurologue, et par un suivi téléphonique (écoute, conseils, relais avec le neurologue).

    Ces consultations se déroulent au service de Neurologie consultations, niveau 0.

    Coordinateur

    Emmanuelle BARDOT, IDE, Docteur ELoi MAGNIN

    Téléphone

    03.81.66.90.73

  • Education thérapeutique des patients atteints de Sclérose en Plaques

    Objectifs

    Programme d’ETP autorisé par l’ARS depuis 2011

    L’objectif général est d’aider les personnes atteintes de sclérose en plaques à vivre le mieux possible avec leur maladie et un traitement de longue durée.
    Pour cela, la démarche éducative proposée devrait permettre aux patients et à leur entourage :
    – d’exprimer ce qu’ils ressentent
    – d’être mieux informés sur la pathologie et les traitements
    – d’acquérir les compétences nécessaires pour s’impliquer dans leur traitement et gérer au mieux les effets indésirables liés à ce traitement.
    – de réagir selon l’évolution de leur maladie (poussée, fatigue,…)
    – de mener à bien leurs projets par des conseils personnalisés

    Démarche

    Les patients sont accueillis en consultation par l’infirmière qui va explorer leurs besoins, attentes, questionnements, difficultés. Des priorités sont définies.
    Les patients sont revus en séances individuelles (avec la présence du conjoint si nécessaire)
    Un accompagnement téléphonique est proposé
    Des séances collectives thématiques de 2H30, animées par l’équipe d’hospitalisation sont proposées.

    Equipe

    Emmanuelle BARDOT IDE de recherche clinique, Eric Berger médecin neurologue, Bénédicte Sergent psychologue et plusieurs IDE du secteur d’hospitalisation

    Coordinateur

    Emmanuelle BARDOT, IDE

    Téléphone

    03 81 66 90 73

Hématologie
  • Education thérapeutique des patients présentant un déficit congénital de la coagulation et de leurs proches

    Objectifs

    CENTRE DE RESSOURCE ET COMPETENCE DES MALADIES HEMORRAGIQUES RARES (CRC-MHR)
    Programme d’ETP autorisé par l’ARS depuis 2011

    L’objectif est de sécuriser sa prise en charge médicale en le guidant vers une certaine autonomie dans le respect de ses ressources, de ses besoins, de son vécu, de son environnement social familial et professionnel ou scolaire, et de son projet de vie.

    Population cible

    Les patients atteints de maladies hémorragiques rares de la filière MHEMO (Hémophilie, Willebrand, autres déficits rares de la coagulation et pathologies plaquettaires constitutionnelles). Cela commence depuis la programmation d’une grossesse jusqu’à la fin de vie et concerne les personnes atteintes et leurs proches.

    Démarche

    L’éducation thérapeutique est progressive, et intégrée aux soins (médicaux et infirmiers) Elle se dispense tout au long de la vie en tenant compte du retentissement de la maladie mais aussi des avancées thérapeutiques.

    Réalisation de bilans éducatifs individuels pour établir un programme d’ETP personnalisé qui peut comporter des ateliers individuels et/ou collectifs sous forme d’ateliers thématiques régionaux ou inter régionaux. Evaluation régulière des acquis mais aussi des attentes et besoins afin d’adapter la suite du programme.
    Ateliers Individuels centrés sur les préoccupations immédiates et intégrés aux consultations (gestion d’une grossesse à venir, identification et conduite à tenir lors d’un saignement, optimisation d’une prise en charge dans l’urgence…)
    Ateliers collectifs sur les thématiques communes avec la participation de professionnels ciblés sur la problématique : prévention du handicap, prévention et gestion du risque cardiovasculaire chez les patients seniors, organisation d’un séjour hors région ou à l’étranger avec un patient hémophile, prise d’autonomie pour les jeunes patients adolescents, groupes de parole pour les proches.
    Ces ateliers se déroulent sur ½ journée ou un we lorsqu’il y a mutualisation d’action dans l’Inter Région Est (CRC Nancy, Dijon, Reims et Besançon).
    Il y a toujours la participation d’un patient ressource formé et assez souvent le partenariat du Comité Régional de l’Association de patient

    Le CRC conçoit des outils pédagogiques correspondant à ses besoins ou utilise des outils proposés par des groupes de professionnels (Fidel’hem) ou des firmes pharmaceutiques par exemple.

    Equipe

    Les médecins du CRC (Dr Marie-Anne BERTRAND/Dr Guillaume MOUREY)
    L’IDE (Frédérique RAMAUX)
    L’assistante logisticienne (Cécile MAIRE)
    Le Patient ressource formé
    + Participation de Professionnels cibles sur la thématique du jour (psychologue, cardiologue etc…)

    Dans les locaux de la Consultation d’Hémostase – CHRU Bâtiment Vert Entrée
    Sud niveau 0
    Les ateliers collectifs peuvent également être délocalisés en fonction du contexte.

    Coordinateur

    Dr Guillaume MOUREY

Cardiologie
  • Centre d’Éducation Thérapeutique des patients atteints d’Insuffisance Cardiaque chronique

    Objectifs

    Programme d’ETP autorisé par l’ARS depuis le 01/01/2011

    La prise en charge médicale et éducative des patients insuffisants cardiaques a pour but de réduire les réhospitalisations pour IC décompensée, améliorer leur qualité de vie

    Dans ce cadre, la démarche éducative proposée a pour objectifs de permettre au patient de :
    – acquérir les connaissances dont il a besoin concernant la maladie, son traitement
    – adapter son mode de vie (alimentation pauvre en sel, activité physique adaptée et précautions à prendre lors des voyages)
    – s’impliquer dan son traitement
    – identifier les signes d’aggravation et réagir de façon adaptée

    Population cible

    s’adresse à tous les patients porteurs d’une insuffisance cardiaque chronique de stade II à IV quelle que soit la cardiopathie, au décours d’une hospitalisation pour un épisode de décompensation cardiaque aigu ou adressé par un cardiologue libéral
    Le programme ETP est proposé aux patients poteurs d’assistance ventriculaire gauche (heartaMate II et III)
    Les proches aidants sont associés à la démarche éducative, selon le choix du patient

    Démarche

    1) 1ère rencontre avec le patient : lors de l’hospitalisation pour décompensation
    2) Entretiens initiaux multidisciplinaires lors de l’HDJ avec :
    – le médecin cardiologue et l’IDE,
    – la diététicienne (remise d’un journal alimentaire à remplir pour la prochaine séance),
    – Et selon, les besoins du patient avec l’assistante sociale, la psychologue
    Ensuite sont définis des priorités éducatives et des objectifs simples négociés avec le patient
    3) 4 séances possibles en individuel et/ou collectif selon le choix du patient :
    – Sujets abordés :
    * vécu et connaissance de l’insuffisance cardiaque
    * le traitement de l’IC
    * prise en charge diététique de l’IC
    * l’activité physique (AP) et IC

    4) Bilan éducatif de suivi pour réévaluer la situation

    5) Permanence téléphonique

    Equipe

    Pr Marie France SERONDE
    Florence LACROIX (IDE), Françoise SCHMIDT (IDE), Myriam PILLOT (IDE)
    Marie LANCRENON (diététicienne)

    Coordinateur

    Florence LACROIX,IDE et Pr SERONDE, cardiologue

    Téléphone

    03 81 66 81 95

  • Education des patients atteints d’Hypertension Artérielle Pulmonaire (HTAP)

    Objectifs

    Programme d’ETP autorisé par l’ARS depuis le 01/01/2011

    La prise en charge médicale et éducative des patients atteints d’HTAP a pour but d’améliorer leur capacité à l’effort, leur qualité de vie, et de freiner l’évolution de la maladie.
    Dans ce cadre, la démarche éducative proposée a pour objectifs de permettre au patient de :
    – Exprimer ce qu’il ressent, ce qui le préoccupe
    – Trouver des réponses aux questions qu’il se pose concernant la maladie, les traitements
    – Comprendre ce qui lui arrive, la chronicité de cette maladie, sa gravité
    – Adapter son mode de vie (alimentation pauvre en sel, activité physique modérée et adaptée si l’état de santé le permet, limiter les efforts importants, aménager des périodes de repos…)
    – Identifier et surveiller les signes d’aggravation, alerter l’équipe soignante (permanence téléphonique)
    – Bénéficier d’un soutien psychologique et/ou social si nécessaire (aménagement du domicile, dossier MDPH…)
    – Rencontrer l’équipe d’HTAP France (Association de maladies, aidants, hypertension pulmonaire)

    Population cible

    Patients atteints d’HTAP suivis au CHU et/ou adressés par des correspondants hospitaliers ou libéraux de Franche-Comté. L’entourage aidant est associé, selon le souhait du patient

    Démarche

    Démarche éducative intégrée au parcours de soins
    Patient accueilli en HDJ (avec entourage) à distance du diagnostic de la maladie
    • Bilan médical
    • Démarche éducative personnalisée réalisée en individuel :
    o Bilan éducatif partagé par IDE, cardiologue
    o Synthèse du bilan partagé : ressources, difficultés, priorités pour le patient
    o Objectifs définis avec le patient en tenant compte de ses priorités
    o Interventions d’autres professionnels selon les besoins identifiés (diététicienne, assistante sociale, psychologue
    o Bilan éducatif de suivi à distance en individuel
    • Coordination avec IDE libérale, prestataire (pour administration de certains traitements, 02 à domicile)
    • Permanence téléphonique

    Equipe

    Pr Marie France SERONDE
    Florence LACROIX (IDE) et Françoise SCHMIDT (IDE)
    Marie LANCRENON (diététicienne)

    HDJ du Pôle Cœur Poumon

    Coordinateur

    Pr Marie-France Seconde, médecin et Florence LACROIX, infirmière

Chirurgie cardiaque
  • Education des patients sous traitement anticoagulant

    Objectifs

    L’objectif général est de promouvoir le bon usage du traitement par AVK :

    Les patients pourront :

    – Trouver des réponses aux questions qu’ils se posent vis à vis de ce traitement

    – Connaître le but du traitement et les modalités de surveillance pour contrôler son efficacité

    – Détecter un effet indésirable lié au traitement et prendre une décision pertinente

    – Identifier un acte de soins à risque hémorragique et prévenir les professionnels de santé

    – Interpréter un résultat d’INR

    – Identifier les facteurs pouvant faire varier l’INR

    Population cible

    patients opérés d’une prothèse valvulaire et traités par AVK dans les suites et plus particulièrement ceux qui ne bénéficient pas d’un séjour en réadaptation dans les suites

    Démarche

    Entretien avec une Infirmière pendant l’hospitalisation

    Séance individuelle

    Evaluation avant la sortie

    Equipe

    Mme PHILIPPE, IDE

    S Nicolini, diététicienne

    Coordinateur

    Mme PHILIPPE

    Téléphone

    0381668153

Pneumologie
  • Education thérapeutique d’aide au sevrage tabacologique

    Objectifs

    Permettre à chaque patient hospitalisé ou suivi au CHU s’il le souhaite :
    – de bénéficier d’une prise en charge d’aide à l’arrêt du tabac ou d’une aide à la diminution des risques,
    – mais aussi adapter sa consommation tabagique aux conditions de son hospitalisation,
    – de prendre un moment pour échanger sur son tabagisme et de proposer une orientation de suivi à sa sortie

    Population cible

    Patients fumeurs hospitalisés ou suivis au CHU

    Démarche

    Entretiens individuels

    Au sein de l’hôpital : appeler le secrétariat ou l’infirmière en tabacologie pour la prise de rendez-vous et adresser une demande manuscrite par fax au 03.81.66.88.11 ou 03.81.66.88.14
    En externe : appeler le secrétariat ou l’infirmière

    Equipe

    Dr Pauline ROUX, tabacologue
    Aline MORIN, infirmière tabacologue

    Consultation de Pneumologie
    Bâtiment orange (PCP)
    Interventions dans les services

    Coordinateur

    Aline MORIN

  • Education thérapeutique des patients asthmatiques

    Objectifs

    permettre au patient asthmatique (enfant, adolescent, adulte):
    – de parler de ses éventuelles difficultés, de ce qu’il ressent
    – mieux connaitre et maitriser son traitement (de fond / de crise)
    – repérer les signes de déséquilibre de la maladie
    – identifier les factuers ou situations qui ont une influence sur la maladie
    – trouver un mode de vie qui lui cnvienne et qui protège sa santé
    – mener à bien ses projets

    Population cible

    Patients hospitalisés pour une crise d’asthme
    Patients suivis en consultation de pneumologie

    Démarche

    séances individuelles

    Outils : dossier d’éducation, guide d’entretien, plaquette de présentation, mallette

    Equipe

    IDE
    Mme Marie-Laure DALPHIN, pédiatre

    Téléphone

    03 81 21 84 55

  • Education thérapeutique des patients atteints de mucoviscidoses (CRCM)

    Objectifs

    Programme d’ETP autorisé par l’ARS depuis 2011

    L »éducation thérapeutique fait partie de l’activité du CRCM adulte qui suit, en relais du CRCM enfants les patients atteints de mucoviscidose

    Acquérir des compétences pour mieux gérer la maladie et être en capacité de réagir face à des situations difficiles

    Démarche

    séances individuelles intégrées au suivi (consultations, HDJ)
    projet de séances collectives
    réunions multidisciplinaires

    Equipe

    Médecins (Dr Richaud Thiriez et Dr Dalphin), infirmières (Mme Vincent, Mme Desmet, Mme Todeschini), kinésithérapeutes (Mme Bourgeois et Mme Maugras), Diététiciennes (Mme Nicolini et Mme Briquez), Assistante sociale (Mme Rachard), psychologue (Mme Richard)

    Coordinateur

    Christine TODESCHINI

Chirurgie digestive
  • Education thérapeutique de patient ayant une stomie

    Objectifs

    Objectifs La prise en charge proposée a pour but de permettre au patient de vivre le mieux possible avec sa stomie :
    • En permettant au patient et/ou à son entourage d’acquérir les compétences nécessaires en terme d’appareillage et de soins,
    • En l’aidant à surmonter les changements impactant en image corporelle,
    • Et en l’aidant à mener à bien ses projets prenant en compte le retentissement psychologique généré.

    Démarche

    Consultations individuelles avec un suivi pré, per et post-opératoire
    Accompagnement téléphonique à la demande

    Equipe

    Equipe Mme GIAONNI (stomathérapeute)
    Mme PELTIER (Diététicienne)
    Pr LAKKIS (Chirurgien)
    Association de patients URILCO

    Coordinateur

    Mme Audrey GIAONNI

    Téléphone

    03 81 66 86 57

Urologie
  • Education des patients à l’autosondage urinaire

    Objectifs

    Activité éducative ciblée

    Au cours de la séance, le/la patient(e) aura :
    – exprimé ses questions, ses appréhensions et ses besoins,
    – trouvé des réponses à ses questions
    – compris l’intérêt de l’auto-sondage dans sa prise en charge
    – découvert le matériel et réalisé par lui-même un 1er auto-sondage urinaire
    – A l’issue de la séance, le/la patient(e) :
    – se sentira en confiance pour réaliser l’auto-sondage urinaire à domicile

    Population cible

    Les patients hommes ou femmes orientés par les médecins dans le but d’acquérir des compétences en auto-sondage urinaire nécessaire à leur prise en charge.
    Le conjoint a la possibilité d’accompagner le patient lors de cette séance.

    Démarche

    Une séance d’éducation individuelle est organisée chaque semaine.
    La séance est d’une durée d’environ deux heures.

    Equipe

    Mme Patricia Simonin, IDE

    Service de consultations d’Urologie, niveau 1 Bâtiment Vert, Hôpital jean Minjoz

    Coordinateur

    Mme Patricia Simonin

  • Education des patients ayant une lithiase urinaire

    Objectifs

    Activité éducative ciblée

    Prévenir les récidives de lithiases calciques des voies urinaires par une prise en charge éducative nutritionnelle personnalisée

    Démarche

    consultation individuelle du médecin et de la diététicienne

    Equipe

    Pascale JEGO (diététicienne)
    Dr CHABANNES ( médecin urologue)

    Consultations d’Urologie

    Coordinateur

    Pascale JEGO

    Téléphone

    03 81 21 85 90

Chirurgie pédiatrique
  • Éducation thérapeutique des enfants souffrant d’un handicap sphinctérien

    Objectifs

    Activité d’éducation ciblée

     

    Population cible

    Enfants souffrant de handicap sphinctérien et leurs parents
    3 types de situation :
    – Enfants ayant des pathologies neurologiques (ex : spinabifida)
    – Enfants ayant des malformations ano-rectales
    – Problèmes fonctionnels
    + Enfants ayant une stomie urinaire ou digestive

    Démarche

    Démarche d’éducation thérapeutique initiée par le chirurgien en consultation :
    > proposition de prise en charge (rééducation + éducation), respect du temps du patient
    > quand l’enfant est prêt, organisation du RDV par la cadre de santé
    > bilan initial partagé + séances d’éducation personnalisées individuelles réalisées par une des IDE (en HDJ)
    > intervention de la kiné, soit sur la même journée, soit en différé
    Suivi téléphonique
    Consultation/ évaluation avec le chirurgien

    Equipe

    Médecins
    Cadres de santé
    IDE : Claude JOLY, Séverine JUNOD, Monique COMPAGNE
    Kiné : Elisabeth CANO

    HDJ Chirurgie pédiatrique

Pédiatrie
  • Education des enfants atteints d’épilepsie (réseau DYSEPI)

    Objectifs

    Programme d’ETP autorisé par l’ARS

    o Permettre au patient épileptique et à son entourage d’acquérir des connaissances et des compétences de sécurité pour mieux vivre avec la maladie au quotidien.
    o Permettre au patient et sa famille de :
    • Mieux connaître sa maladie (type de crise, signes d’alerte de la crise…),
    • Savoir décrire le mécanisme d’une crise d’épilepsie,
    • Gérer son traitement (pourquoi et comment le prendre ?),
    • Identifier les facteurs favorisant les crises,
    • Maîtriser les gestes à faire en cas de crise,
    • Limiter l’angoisse des parents par une meilleure connaissance de la maladie,
    • Faire face aux difficultés de la vie quotidienne (école, sport, sommeil…),
    • Démystifier l’épilepsie,
    • Dépister les répercussions au niveau des fonctions cognitives,
    • Sensibiliser les lieux de socialisation de l’enfant (école, crèches, centre de loisirs…) et les instituts spécialisés à l’accueil d’enfants épileptiques sur la conduite à tenir en cas de crise.

    Démarche

    Consultation individuelle avec les familles et l’enfant :
    – pour réaliser un bilan partagé : faire connaissance (histoire de la maladie, vécu avec la maladie, scolarité, retentissement, difficultés et surtout les représentations de la maladie épileptique).
    – pour répondre aux questions et préoccupations des enfants et de leurs parents
    Une synthèse est réalisée pour l’enfant et adressée aux différents partenaires.
    Suivi téléphonique proposé
    des séances collectives thématiques sont proposées

    Un travail en lien avec la médecine scolaire est établi pour la réalisation d’un PAI (projet d’accueil individualisé)
    Interventions dans les écoles ou dans les crèches en cas de difficultés

    Outils utilisés : Cartes symptômes,Fiche schéma du cerveau, Chevalet imagier, dessins des enfants,Fiche sur l’injection de Valium en intra rectal, régime cétogène : livrets, recettes, bandes dessinées.

    Equipe

    Angélique MIVELLE, puéricultrice
    Charlie LAMIDIEU, neuropsychologue

    Coordinateur

    Dr Cécilia Altuzarra

  • Education des enfants ayant une insuffisance rénale ou un syndrome néphrotique

    Coordinateur

    Sophie BERCOT, IDE

    Téléphone

    03 81 21 88 15

  • Education thérapeutique chez les enfants de 7 à 18 ans porteurs d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin

    Objectifs

    Prise en charge des enfants porteurs d’une MICI récemment diagnostiquée ou récemment mis sous biothérapie

    Population cible

    Enfants de 7 à 18 ans Dr Aurélie COMTE Hôpital de jour de Pédiatrie

    Coordinateur

    Dr Aurélie COMTE

    Téléphone

    03 81 21 81 35

  • Education thérapeutique des enfants atteints de mucoviscidose (CRCM)

    Objectifs

    L’éducation thérapeutique fait partie de l’activité du CRCM qui suit, depuis le diagnostic tous les enfants atteints de mucoviscidose et leurs parents Transmettre aux enfants et à leurs parents avec des techniques pédagogiques adaptées, des compétences suffisantes pour vivre avec leur maladie au quotidien : un référentiel de compétences comprenant des objectifs d’apprentissage existe au plan national.

    Démarche

    séances individuelles intégrées au suivi (consultations, HDJ) séances collectives destinées aux parents, avec la participation des kinésithérapeutes qui interviennent à domicile

    Equipe

    Dr Marie-Laure DALPHIN Laurence VINCENT (IDE puéricultrice) Sabine DESMET(IDE puéricultrice) Christine TODESCHINI (IDE puéricultrice) Estelle RICHARD (Psychologue) Mme MAUGRAS et Mme BOURGEOIS (Kinésithérapeutes) Stéphanie NICOLINI et Aurélie BRIQUEZ (diététiciennes) Mme RACHARD (assistante sociale) Association Vaincre la mucoviscidose

    Coordinateur

    Carole COUETTE

  • Education thérapeutique des enfants de petite taille suivant un traitement par hormone de croissance

    Objectifs

    Programme d’ETP autorisé par l’ARS depuis le 01/01/2011
    Permettre à l’enfant et/ou aux parents :
    – d’exprimer leurs craintes, leurs appréhensions, leurs angoisses par rapport au traitement – de trouver des réponses aux questions qu’ils se posent par rapport au traitement, au retard statural
    – de s’impliquer dans la mise en œuvre du traitement et de sa surveillance (compétences d’autosoins)
    – de « bien vivre » avec ce traitement de longue durée et la pathologie

    Population cible

    Enfants et adolescents de 0 à 18 ans requérant un traitement par GH et leur entourage (famille élargie et proches dans la vie quotidienne : gardiennes, personnels d’institutions) Diverses pathologies sont concernées : hypopituitarisme congénital ou acquis (tumoral ou séquelles de radiothérapie, ou inflammatoire), Retard de Croissance Intra Utérin, insuffisance rénale, maladies rares telles que le syndrome de Turner, syndrome de Prader-Willi, syndrome de Silver Russel, anomalies du gène SHOX ou dyschondrostéose, rachitisme vitamino-résistant, pseudo-hypoparathyroïdie

    Démarche

    Lorsque les parents et leur enfant acceptent que ce dernier bénéficie du traitement par hormone de croissance, et après accord par le médecin conseil de la Sécurité Sociale, une date est fixée pour un bilan éducatif partagé et une première séance d’ETP personnalisée, réalisés par une infirmière puéricultrice, avec évaluation des acquis en fin de séance. Un entretien téléphonique est proposé 3 semaines plus tard. Les séances d’éducation suivantes sont intégrées au parcours de soin. Le début du traitement et à chaque fois un bilan éducatif de suivi +/- séance d’ETP adaptée sont réalisées par l’IDE puéricultrice. En fonction des besoins, des liens sont établis avec IDE libérale, école, internat, IME… Fiche navette avec le pharmacien Les outils éducatifs utilisés sont adaptés à l’âge de l’enfant

    Equipe

    Médecins pédiatres, puéricultrices

    Consultations de médecine pédiatrique

    Coordinateur

    Dr Maité GEBHART

    Téléphone

    03.81.21.81.35

  • Education thérapeutique des enfants et adolescents ayant un diabète

    Objectifs

    Programme d’ETP autorisé par l’ARS depuis le 01/01/2011

    Objectifs globaux du parcours de soins des enfants diabétiques (et de leur entourage) intégrant l’ETP :

    – Atteindre un équilibre optimal tout en évitant les complications aiguës et à long terme

    – Améliorer la qualité de vie des enfants et des adolescents atteints de diabète Objectifs éducatifs spécifiques pour l’enfant et ses parents adaptés à l’âge des enfants :

    – Acquisition et maintient de compétences d’auto-soins et de sécurité : appliquer la conduite à tenir en cas d’hypoglycémies et d’hyperglycémie, prendre en compte les résultats des analyses (glycémie, cétonémie, mesure du glucose avec le capteur), adapter les doses d’insuline, réaliser les gestes techniques et de soins (analyses, injections, pompe à insuline), mettre en oeuvre des modifications de mode de vie (équilibre diététique, activité physique), prévenir les hypoglycémies et les hyperglycémies sévères, faire face aux situations nouvelles, impliquer son entourage dans la gestion de la maladie (partage des tâches entre l’enfant et ses parents)

    – Mobilisation ou acquisition de compétences adaptation : se connaître soi-même, avoir confiance en soi, savoir gérer ses émotions et maitriser son stress, développer un raisonnement créatif et une réflexion critique, prendre des décisions et résoudre un problème, se fixer des buts à atteindre et faire des choix, s’observer, s’évaluer et se renforcer. Le diabète de l’enfant et de l’adolescent est un diabète de type 1 dans plus de 90% des cas.

    Population cible

    Les patients sont pris en charge dès l’apparition de maladie jusqu’à l’âge de 18 ans environ, puis sont adressés majoritairement à l’équipe de diabétologie adulte au CHU Le programme s’adresse également à l’entourage élargi de ces enfants (parent, fratrie, grands-parents, nounou…)

    L’équipe assure également la formation des infirmières libérales, des infirmières et médecins de santé scolaire, de PMI, des équipes soignantes des CHG accueillant des enfants diabétiques

    Démarche

    Le parcours éducatif proposé est intégré au parcours de soins de l’enfant et respecte les étapes habituelles de la démarche éducative.

    Plusieurs volets sont développés :

    – offre initiale au moment du diagnostic (primo découverte) : démarche éducative individuelle personnalisée – offre de suivi éducatif avec intensification des consultations individuelles selon les besoins et proposition de séances collectives par thème et tranche d’âge

    – processus éducatif pour la mise en route et le suivi du traitement par pompe à insuline

    – processus éducatif pour transition de l’adolescent en secteur adulte

    Equipe

    Médecins pédiatres, infirmières puéricultrices, diététiciennes, psychologue Service de pédiatrie du CHRU (consultation, HDJ, Hospitalisation) Certaines séances se déroulent à la maison des familles

    Coordinateur

    Dr Brigitte MIGNOT

    Téléphone

    03.81.21.81.35

  • Education thérapeutique pour une alternative nutritionnelle destinée à des enfants atteints de maladies rares

    Objectifs

    Mise en place et suivi des patients nécessitant un régime alimentaire spécifique en rapport avec leur maladie rare

    Population cible

    Enfants et adolescents âgés de 0 à 18 ans Patients présentant certaines des maladies rares : patients épileptiques, maladies métaboliques…

    Démarche

    Information et éducation du patient et des parents Hospitalisation de trois jours pour mise en place du régime

    Suivi en consultation médicale et diététique

    Equipe

    Dr Cécilia ALTUZARRA, neuropédiatre Mme Aurélie BUFFET, diététicienne Service de médecine pédiatrique

    Coordinateur

    Dr Cécilia ALTUZARRA

    Téléphone

    03 81 21 81 35

  • Prévention et prise en charge de l’obésité ou du risque d’obésité des enfants et adolescents atteints de maladie chronique ou de pathologie endocrinienne

    Objectifs

    Prévention et prise en charge de l’obésité ou du risque d’obésité chez les enfants et adolescents atteints de maladies chroniques, ou de pathologies endocriniennes.

    Population cible

    Enfants/adolescents atteints d’obésité ou à risque, dans le cadre de maladies chroniques, rares, de handicaps ou de pathologies endocriniennes, de leurs parents et entourage proche et de leur environnement psycho social.

    Démarche

    Il s’agit d’une prise en charge modulable, ambulatoire, hospitalière ou mixte selon les 3 niveaux de prise en charge proposés dans le cadre du RéPPOP et de la même façon par l’équipe CHU. Le recours aux niveaux 2 et 3 permet à l’enfant ou l’adolescent de bénéficier de programmes d’éducation thérapeutique structurés, en individuel et collectif, menés par des équipes formées à l’obésité de l’enfant et à l’éducation thérapeutique du patient.

    Un bilan initial partagé est réalisé au cours des 1ères consultations effectuées par médecin, diététicienne, plus ou moins psychologue, éducateur médico sportif RéPPOP dans les cas complexes ou obésités sévères ; avec l’aide de la trame du dossier RéPPOP ; parfois avec une hospitalisation de jour.

    Une triple approche est proposée en alimentation, activité physique, changement de comportement. Le programme individuel est élaboré selon le diagnostic éducatif et sur la base des compétences d’auto soins de l’enfant obèse adaptées selon l âge, des référentiels RéPPOP

    Le suivi se fait tout au long de leur parcours de soins, jusqu’ à l’âge de 18 ans en moyenne, avec renforcement selon  les étapes de la vie du patient (entrée collège, adolescence et autonomie, départ étranger …) ou de sa maladie

    Equipe

    Dr Claire SECHTER, Aurélie BRIQUEZ diététicienne, Brigitte MIGNOT pédiatre endocrinologue diabétologue, Cyrielle ESTEVEZ pédiatre endocrinologue diabétologue, Maïté GEBART pédiatre endocrinologue diabétologue, Sophie SCHWENDENMANN diététicienne et Laura DI BERNARDO diététicienne

    Service de pédiatrie CHU J. MINJOZ CHU Besançon

    Coordinateur

    Dr Claire SECHTER

Obstétrique
Dermatologie
  • Education thérapeutique à l’utilisation d’une trousse d’urgence en cas de réaction allergique

    Objectifs

    Activité d’éducation ciblée

    Le patient doit acquérir des connaissances sur la physiopathologie de l’allergie de type immédiat à risque anaphylactique et sur la prise en charge de sa pathologie dès le début des symptômes afin de lui permettre de se traiter rapidement et à bon escient.
    1. Exprimer son vécu, ses difficultés, ses émotions et savoir demander de l’aide
    2. Comprendre sa maladie, savoir l’expliquer à son entourage
    3. Connaître ses allergènes et reconnaître les symptômes en cas d’exposition
    4. Connaître le traitement, savoir l’utiliser et savoir appeler un médecin après l’avoir fait.
    5. Ne jamais se séparer de sa trousse d’urgence.
    6. Adapter ses choix environnementaux : aliments, facteurs de risque au niveau professionnel et des loisirs
    7. Echanger son expérience avec d’autres patients (objectif non réalisé ce jour)
    8. S’adapter et savoir gérer les circonstances particulières, vacances, voyage.
    9. Etre capable de montrer l’utilisation des divers éléments de la trousse à ses proches, se ré-informer régulièrement. Pour les enfants les parents doivent être capable, avec le concours du médecin scolaire de montrer cette utilisation au personnel scolaire et parascolaire.

    Démarche

    Séances individuelles avec une infirmière et/ou un médecin
    Tous ces gestes sont pratiqués par le patient et si possible avec quelqu’un de son entourage.
    Le patient est amené à répéter le mode d’utilisation de la trousse d’urgence au moins une fois par an en dermatologie

    Equipe

    Mme PASQUIER (IDE)
    Mme CLERC (IDE)

    Coordinateur

    Mme PASQUIER et Mme CLERC, IDE

    Téléphone

    03 81 21 81 08

  • Education thérapeutique des patients atteints de psoriasis

    Objectifs

    la prise en charge éducative proposée devrait permettre aux patients atteints de psoriasis (et éventuellement leur entourage):
    – d’exprimer ce qu’ils ressentent et de partager les difficultés du quotidien
    – d’être informés sur la pathologie et sur les traitements
    – d’acquérir les compétences nécessaires pour s’impliquer dans le traitement (aide pour l’auto-injection, les soins locaux) et connaître les effets indésirables de ces traitements
    – de mieux vivre avec leur pathologie chronique

    Démarche

    – Remise d’une fiche d’information sur le programme
    – Premier rendez vous individuel avec une infirmière ou le dermatologue pour faire le bilan initial partagé (situation professionnelle, familiale, sociale, qualité de vie, connaissance de la maladie et des difficultés, traitement… ayant pour but de convenir avec le patient de priorités
    – Selon les besoins et les préférences des patients, proposition soit :
    – de séances collectives avec 5 patients maximum, réalisées sur 2 sessions de 2 heures et demi, avec acquisition des connaissances relatives au psoriasis (physiopathologie, traitements, apprentissage des auto-injections), échanges sur leurs difficultés respectives. Un entretien individuel sera ensuite réalisé pour évaluer les compétences acquises
    – de séances individuelles avec l’infirmière, l’esthéticienne, la psychologue, l’assistante sociale, la diététicienne ou le dermatologue en fonction des besoins et demandes
    – Eventuel suivi téléphonique selon les besoins

    Outils utilisés : livret d’éducation et de suivi, guide d’animation pour les animateurs, outils d’animation (support informatique, images pédagogiques), fiches photo-langages, vidéo-témoignages de patients et paper board

    Equipe

    Médecins (1 formée à l’ETP), 2 IDE formées à l’ETP, 1 psychologue, 1 esthéticienne formée à l’ETP, 2 diététiciennes dont 1 formée à l’ETP

    consultation de dermatologie, niveau 0 à Minjoz

    Coordinateur

    Pr Aubin, Dr Laresche, C. Dartevel

    Téléphone

    03 81 21 87 07

  • Education thérapeutique des patients ayant une dermite de la main (école de la main)

    Objectifs

    L’objectif général est de permettre au patient de vivre avec sa pathologie cutanée chronique et d’en réduire le plus possible l’impact sur sa vie quotidienne
    Les objectifs :
    1. Exprimer son vécu, ses difficultés, ses émotions, savoir demander de l’aide
    2. Comprendre sa maladie, savoir l’expliquer à son entourage
    3. Connaître les facteurs aggravants de la maladie
    4. Connaître son traitement et se traiter au quotidien
    5. Adapter ses soins d’hygiène, son habillement (gants), ses moyens de protection
    6. Echanger son expérience avec d’autres patients (objectif non réalisé ce jour)
    7. S’adapter et gérer les circonstances particulières

    Démarche

    Séances individuelles
    Le patient est pris en charge alternativement par les différents membres de l’équipe qui se concertent avant de lui proposer un ou des objectif(s) personnalisé(s)

    Equipe

    Chantal CLERC (IDE), Nathalie WEBEL (psychologue), Florence CASTELAIN (médecin)
    Collaboration avec les membres du Réseau RAFT (conseillère médicale en environnement dans le cadre de l’école de la main)

    Coordinateur

    Docteur Martine VIGAN

  • Prise en charge esthétique des patientes ayant une altération cutanée

    Objectifs

    « La peau constitue une interface indispensable dans le cadre de la vie relationnelle….Toute altération qu’elle subit (bénigne ou grave) peut gravement retentir sur la qualité de vie, parfois sans proportion avec la gravité même de l’affection. »

    – Activité novatrice au sein du CHU : Le programme a pour objectif principal l’amélioration dde la qualité de vie des patients ayant une altération cutanée grâce à la pratique du maquillage correcteur.

    Démarche

    le suivi personnalisé dure 6 mois environ avec 4 visites à un mois d’intervalle au début, espacées ensuite selon les besoins.

    Première séance :
    – réalisation d’un bilan partagé = faire connaissance avec le patient dans sa globalité : sa demande ? sa culture ? Son environnement? ses ressources ? vécu avec sa maladie ? ses habitudes de soin ? ses a priori vis à vis du maquillage ?…
    – réalisation d’un diagnostic technique : étudier la morphologie, la texture de la peau, analyser la carnation
    – proposition d’une expérimentation de maquillage correcteur : réactions, échanges
    – Priorités et objectifs convenus avec le patient selon budget,besoins, projets et envies du patient.

    Dossier éducatif, Plaquette de conseils, Maquillage correcteur

     

    Equipe

    Aurélie DURAI (esthéticienne)
    Nathalie WEIBEL (Psychologue)
    Professeur AUBIN (médecin)

    Consultation de dermatologie

    le vendredi

Diabétologie
  • Education thérapeutique des patientes ayant un diabète gestationnel

    Objectifs

    La prise en charge éducative devrait permettre aux patientes ayant un diabète gestationnel :

    • D’exprimer ce qu’elles ressentent, de comprendre ce qui leur arrive,
    • De s’impliquer dans leur traitement,
    • De trouver un mode de vie pendant la grossesse qui leur convienne et qui protège leur santé et celle du bébé

    Population cible

    Les patientes adressées par sage-femme et/ou gynécologue ayant un diabète gestationnel avéré (HGPO)

    Démarche

    1. Elle démarre un bilan éducatif partagé réalisé par un soignant de l’équipe, suivi de séances courtes avec médecins et IDE, selon les besoins des patientes
    2. Une séance éducative individuelle est programmée avec une diététicienne une semaine après les premières rencontres
    3. Le suivi éducatif est réalisé au cas par cas, selon le rythme nécessaire avec médecin et/ou diététicienne
    4. Un accompagnement téléphonique est proposé

    Equipe

    Dr GRANDPERRET VAUTHIER

    3 diététiciennes

    IDE du service (à tour de rôle)

    Coordinateur

    Dr Sylvie GRANDPERRET VAUTHIER

    Téléphone

    03 81 21 93 92

  • Education thérapeutique des patients ayant une obésité compliquée

    Population cible

    Patients ayant une obésité avec IMC >40

    Démarche

    Bilan initial partagé par un médecin

    Séances personnalisées selon les besoins (diététicienne, psychologue, kiné)

    Programme de 3 séances collectives pour les patients en préparation à la chirurgie bariatrique

    Coordinateur

    Dr Jérôme COMBES

    Téléphone

    03 81 66 82 29

  • Education thérapeutique des patients diabétiques et leur entourage

    Objectifs

    Programme autorisé par l’ARS depuis 2011

    La prise en charge éducative devrait permettre aux patients diabétiques et/ou à leur entourage :
    – d’exprimer ce qu’ils ressentent, de comprendre ce qui leur arrive,
    – de s’impliquer dans leur traitement,
    – de mener à bien leurs projets,
    – de trouver des questions aux réponses qu’ils se posent, concernant la maladie, le traitement, les éventuelles complications
    – de trouver un mode de vie qui leur convienne et qui protège leur santé

    Population cible

    – patients diabétiques de type 1 âgés de plus de 16 ans suivis par les diabétologues du CHU ou en relais de pédiatrie ou en 3ème recours adressés par les diabétologues de ville ou de la région
    – femmes enceintes ayant un diabète gestationnel adressés par gynécologues/sages-femmes du CHU ou de ville
    – diabétiques de type 2 ayant soit un diabète déséquilibré , soit une complication dégénérative ou métabolique, soit un traitement complexe
    – diabétiques de type 2 ne relevant pas des critères précédents mais adressés par leur médecin généraliste ou hospitalisés dans un autre service du CHU
    – patients ayant un diabète pancréatoprive, cortico-induit ou un diabète monogénique
    L’entourage est également concerné, selon les souhaits du patient

    Démarche

    La démarche éducative est personnalisée et intégrée au parcours de soin de chaque patient
    1) elle démarre toujours par un entretien approfondi qui permet de faire le point avec le patient sur sa situation, ses difficultés, ses questions, ses besoins, ses ressources. Patient et soignant conviennent alors de priorités ou objectifs.
    2) un plan d’action personnalisé est mis en œuvre, il fait appel à une palette d’offres :
    – des séances individuelles avec les professionnels ressources du service (IDE, médecins, diététicienne, pédicure, psychologue…)
    – des séances collectives planifiés auxquelles le patient s’inscrit librement
    – des ressources extérieurs au service (existence d’un protocole de coopération avec les IDE du Ceridt pour les patients sous pompe)
    3) le patient est revu pour un bilan partagé de suivi afin de refaire le point et convenir d’un nouveau plan d’action

    Le service est centre référent :
    – initiateur pour le traitement par pompe à insuline avec un parcours d’éducateur personnalisé réalisé très souvent en ambulatoire
    – pour la mise en place, l’éducation initiale et le suivi éducatif des patients sous capteurs
    – pour la formation à l’insulinothérapie fonctionnelle en ambulatoire

    L’éducation est intégrée au parcours de soins du patient et est réalisé le plus souvent possible en ambulatoire (Unité d’HDJ ou de consultations externes)
    Pour les patients diabétiques hospitalisés dans le service ou dans d’autres services du CHU, il existe une infirmière d’éducation mobile

    Equipe

    Toute l’équipe ambulatoire est formée à l’ETP (médecins, IDE, diététiciennes, podologues)

    Coordinateur

    Dr Cécile ZIMMERMANN

    Téléphone

    03 81 66 93 92

  • Education thérapeutique des patients diabétiques traités par pompe à insuline sous cutanée

    Objectifs

    La prise en charge éducative devrait permettre aux patients diabétiques traités par pompe à insuline et/ou à leur entourage :

    • De développer les compétences techniques nécessaires à l’utilisation de l’appareillage en toute sécurité
    • De s’impliquer dans leur traitement, de mener à bien leurs projets,

    D’adapter leur traitement par pompe à insuline au mode de vie qui leur convient

    Population cible

    Patients diabétiques de type 1 et 2 adressés par les diabétologues de ville ou hospitaliers, pour instauration d’un traitement par pompe à insuline sous cutanée

    Démarche

    En amont de l’instauration, des partages d’expériences sont possibles avec des patients traités par pompe à insuline sous cutanée depuis plusieurs années

    Choix de la pompe lors d’une séance individuelle avec une IDE

    Programmation de la formation soit lors d’une semaine d’hospitalisation soit en ambulatoire

    Séance d’évaluation dans les 15 jours qui suivent la mise sous pompe (diabétologue traitant ou équipe du service)

    Suivi éducatif par le diabétologue traitant et le prestataire

    Bilan annuel d’évaluation réalisé en individuel

    Coordinateur

    Dr Cécile ZIMMERMANN

    Téléphone

    03 81 21 85 89

Hépatologie
  • Éducation thérapeutique des patients atteints d’Hépatite C

    Objectifs

    La prise en charge éducative proposée devrait permettre aux patients atteints d’Hépatite C chronique active – d’exprimer ce qu’ils ressentent
    – d’être mieux informés sur la pathologie et les traitements
    – d’acquérir les compétences nécessaires pour s’impliquer dans leur traitement (auto-injection…) et gérer au mieux les effets indésirables liés à ce traitement.
    – de mener à bien leurs projets par des conseils personnalisés

    Démarche

    Suite à une consultation auprès d’un médecin hépatologue,
    Une consultation auprès d’une infirmière est proposée : cette première consultation a pour but d’évaluer la situation avec le patient : situation professionnelle, familiale, sociale, la qualité de vie, les connaissances de la maladie et du traitement
    Selon les besoins, d’autres séances individuelles sont organisées avec l’infirmière (informations sur la maladie, apprentissage technique d’injection…),et/ou la psychologue, l’assistante sociale…
    Un suivi téléphonique est organisé selon les besoins

     

     

    Equipe

    Médecins, 2 IDE formées à l’ETP,1 Psychologue, 1 assistante sociale

    Consultation d’hépatologie – Niveau 0

    Coordinateur

    Marlène RAPIN

    Téléphone

    03 81 66 87 54

  • Education thérapeutique des patients greffés ou futurs greffés

    Objectifs

    Activité éducative ciblée

    Permettre aux patients inscrits sur liste de greffe :

    – d’être mieux informés sur le déroulement d’une transplantation hépatique et avoir les informations nécessaires avant son appel de greffe

    Permettre aux personnes greffées :

    – d’acquérir les compétences nécessaires pour se prendre en charge avec le traitement anti-rejet
    – d’informer et gérer le risque de complications et les précautions à prendre après la greffe

    Population cible

    Patients en attente de transplantation hépatique et patients greffés

    Démarche

    Lorsque la personne est hospitalisée et que le médecin hépatologue l’inscrit sur la liste d’attente de greffe, une consultation auprès d’une infirmière est proposée. Cette consultation se fait le plus souvent au lit du malade dans le service d’Hépatologie lorsque le patient est hospitalisé pour son bilan prégreffe.

    Après sa transplantation hépatique, le patient bénéficie d’une nouvelle consultation auprès d’une infirmière pour l’accompagner dans sa prise en charge : au niveau des traitements, de la cicatrice, de l’alimentation, les précautions à prendre, les symptômes qui doivent l’amener à consulter…
    Cette consultation se fait les premiers jours après la transplantation hépatique, puis régulièrement selon les besoins du patient

    Equipe

    Médecins, IDE d’hépatologie, psychologue

    Consultation d’hépatologie niveau 0 ou service d’hépatologie au 5AO

Maladies infectieuses
  • Education pour la santé des personnes vivant avec le VIH

    Objectifs

    programme autorisé en 2011, interrompu en 2017
    L’activité d’éducation se poursuit, intégrée aux consultations

    Aider les personnes vivant avec le VIH (et les membres de leur famille et/ou personnes ressources) à mieux connaître le profil évolutif de leur maladie, à s’impliquer dans leur traitement, à gérer leur prévention, ) mener à bien leur projet.

    Population cible

    La consultation d’éducation à la santé s’adresse à tout nouveau patient séropositif, à tout patient avant la mise en route d’un premier traitement antirétroviral ou changement de traitement, aux patients en échec thérapeutique, rencontrant des difficultés d’observance, aux couples ayant un projet de grossesse.

    Démarche

    une réunion multidisciplinaire, est organisée tous les 2 mois, en lien avec les psychologues, les psychiatres, les assistantes sociales, les diététiciennes et les associatifs (AIDES Besançon) afin de discuter des situations « complexes ».

    Equipe

    Dr Laurent HUSTACHE-MATHIEU, médecin

    Service de maladies infectieuses ou pharmacie

    Coordinateur

    Dr Hustache-Mathieu Laurent, service de maladies infectieuses

Rhumatologie
  • Education des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde

    Objectifs

    Programme d’ETP autorisé par l’ARS depuis 2010

    Permettre au patient
    – D’exprimer ses difficultés, son vécu avec la pathologie
    – De rencontrer les différents professionnels de santé susceptibles de pouvoir l’aider dans la pris en charge de sa maladie
    – D’obtenir des informations adaptées à ses besoins, sur la pathologie, les traitements, la vie au quotidien.
    – D’échanger avec d’autres patients

    Population cible

    Personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde et son entourage.

    Démarche

    Bilan éducatif partagé réalisé par l’IDE d’éducation
    Les séances d’éducation ont lieu 1 matinée par semaine. Séances collectives avec les différents intervenants et échanges entre patients.
    Ateliers à thèmes, proposés selon les besoins, sur : la maladie, les traitements, la diététique, la fatigue, l’ergothérapie.

    Equipe

    1 infirmière, 2 rhumatologues, 1 diététicienne, 1 psychologue, 1 ergothérapeute

    Activité réalisée en ambulatoire aux Consultations de rhumatologie

    Coordinateur

    Mme Patricia LUCAS, infirmière

    Téléphone

    03 81 66 86 96

  • Education des patients atteints de spondylarthrite ankylosante

    Objectifs

    Programme d’ETP autorisé par l’ARS depuis Janvier 2011

    Permettre au patient :
    • D’exprimer ses difficultés, son vécu avec la pathologie
    • De rencontrer les différents professionnels de santé susceptibles de pouvoir l’aider dans la prise en charge de sa maladie
    • D’obtenir des informations adaptées à ses besoins, sur la pathologie, les traitements, la vie au quotidien.
    • D’échanger avec d’autres patients

    Population cible

    Personnes atteintes de spondylarthrite et son entourage.

    Démarche

    Bilan initial partagé réalisé par l’IDE d’éducation
    Les séances d’éducation ont lieu 1 matinée par semaine.
    Séances collectives avec les différents intervenants et échanges entre patients. Ateliers à thèmes, selon les besoins, sur : la maladie, les traitements, la diététique, la fatigue, la kinésithérapie et l’auto-rééducation.

    Equipe

    1 infirmière, 2 rhumatologues, 1 diététicienne, 1 psychologue, 1 kinésithérapeute tous formés à l’ETP

    Activité réalisée en ambulatoire, aux consultations de rhumatologie

    Coordinateur

    Mme Patricia LUCAS, infirmière

    Téléphone

    03 81 66 86 96

  • Education thérapeutique des patients atteints de goutte

    Objectifs

    Activité d’éducation ciblée

    Permettre au patient :
    • D’exprimer ses difficultés, son vécu avec la pathologie
    • De rencontrer les différents professionnels de santé susceptibles de pouvoir l’aider dans la pris en charge de sa maladie
    • De trouver les réponses à ses questions concernant la pathologie, la prise en charge médicamenteuse et nutritionnelle, la vie au quotidien.

    Population cible

    Personne atteinte de goutte et son entourage.

    Démarche

    Les séances d’éducation ont lieu 1 matinée tous les 3 mois. Séances collectives avec les différents intervenants et échanges entre patients.
    Atelier sur : la maladie, les traitements, la diététique.

    Equipe

    1 infirmière, 2 rhumatologues, 1 diététicienne

    Activité réalisée en ambulatoire aux consultations de rhumatologie

    Coordinateur

    Mme Patricia LUCAS, infirmière